Qu’est ce que l’équilibre acido-basique ?

 

Digestion lente, rhumes, migraines à répétition, fatigue, insomnies, acné… Et si tout cela venait d’une alimentation mal équilibrée ? On pense souvent que manger bio ou manger de tout suffit, pourtant de plus en plus de personnes ont une alimentation trop acidifiante, ce qui a de nombreux effets négatifs sur l’organisme…

 

En effet, les farines raffinées, la consommation excessive de viande ou de produits laitiers, les produits industriels ou les aliments trop cuits ne sont pas nos alliés, ces aliments augmentent l’acidité dans notre sang, surchargeant ainsi certains de nos organes (comme le foie ou les reins) en toxines. Le corps aura besoin de puiser dans nos réserves de sels minéraux présents dans nos tissus (os, dents, cartilages) pour compenser l’acidité produite, commencent alors les carences et les problèmes de santé.

 

Pour rétablir l’équilibre, rien de plus simple, il faut adopter un régime plus alcalin !

 

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

Notre santé est un équilibre instable qui doit être reconquis sans cesse, comme le souligne si bien le Naturopathe Christopher Vasey. Nous ne mangeons pas tous les jours de façon très équilibrée, certaines périodes de nos vie sont particulières, nous sommes plus soumis au stress, nous prenons moins le temps de nous oxygéner, nous n’avons pas une très bonne hygiène de vie… Bref, notre terrain est surchargé en toxines, nos cellules fonctionnement moins bien, apparaissent alors tout un tas de symptômes plus ou moins graves : fatigue, insomnie, bronchite, rhume, dépression… Il faut réagir vite !

En général, on peut pratiquer un test simple pour connaitre l’acidité de notre corps : on peut prélever un échantillon de notre urine (pas trop tôt le matin car c’est à ce moment là que notre urine est la plus acide) au milieu de la miction et tremper dans une bandelette de papier-test pour connaitre notre PH (cette bandelette s’achète en pharmacie). Le PH d’une urine saine est compris entre 6,5 et 7,25. A delà de 7, 25, on dit que notre PH est alcalin, au dessous de 6,5 on tend vers l’acidité.

 

Ces aliments qui acidifient le corps

Pour réduire l’acidité dans notre corps, il suffit de bien connaître les aliments dits acidifiants et de limiter leur consommation au maximum ! Voici une liste de quelques aliments acidifiants courants :

  • Viande, volaille, charcuterie, abats,
  • Oeufs, fromages, lait de vache, beurre, crème fraiche,
  • Certaines huiles végétales (tournesol, arachide) qui ne sont pas extraites à froid et qui contiennent trop d’oméga 6 et peu d’oméga 3.
  • Tous les aliments dits raffinés : sucre blanc, farine blanche, viennoiseries, pain blanc, pâtes, les plats tout préparés ou trop gras.
  • Les sucreries : bonbons, chocolat, confitures, pâtisseries,
  • Tous les aliments riches en gluten,
  • Certaines boissons : Thé fermenté, café, alcool, sodas, boissons énergisantes, l’eau gazeuse, les jus de fruit concentrés,
  • Les fruits consommés à la fin des repas.

 

Il n’y a cependant pas que les aliments qui acidifient le corps, il y a aussi les pensées négatives, le stress, le tabac, le surmenage, les médicaments chimiques, le manque d’activité physique, un sommeil de mauvaise qualité mais aussi certaines combinaisons alimentaires (féculents / produits laitiers ; ou féculent / sucre rapide ou viande / produits laitiers au même repas).

 

 Le régime alcalin

Il existe deux types d’aliments alcalins : ceux qui le sont dès le départ, et ce qui le deviennent après digestion (on parle alors d’aliments alcanisants, comme les citrons).

Ainsi, il faudra privilégier :

  • Le jus de citron le matin à jeun dans de l’eau tiède,
  • La plupart des légumes verts et colorés, crus / cuits à douce température : brocoli, poireaux, algues, chou, fenouil, jus de légumes, courge, navets, panais, carottes, salades vertes, céleri, fenouil…
  • La plupart des fruits : pommes, bananes, abricots, figues, mangues, dattes, avocat, poire.
  • Les pommes de terre (patates douces comprises),
  • Mais aussi… Les chataignes, le tofu, les amandes, l’huile d’olive, les graines de sésame, les céréales non raffinées (quinoa, millet, avoine, seigle, sarrasin), les pois chiche, les lentilles, l’eau de coco.

Bien entendu, cela va de pair avec une bonne hygiène de vie : une bonne oxygénation, pas trop de stress, la pratique d’une activité physique régulière, des pensées positives et un bon sommeil récupérateur !

 

En résumé, tout régime alcalin implique une alimentation variée, de type végétarienne, avec des produits frais et bruts, des plats simples et des cuissons douces. Oubliez les plats tout prêts, les aliments raffinés et mangez de nombreux fruits et légumes tous les jours !

Je vous rassure, cela ne vous empêche pas de faire de bons gâteaux maison, le tout est d’utiliser des ingrédients plus sains et alcalins (comme le sucre complet non raffiné, de la farine semi-complète et des fruits par exemple).

 

Sources

  1. Christophe VASEY, l’équilibre acido-basique, Editions Jouvence Santé,
  2. Natasha Corrett & Vicki Edgson, Le régime alcalin, Editions Larousse.
  3. La vie est un éternel miracle, Ateliers énergie et santé

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s